Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

JEMA 2023 : « Sublimer le quotidien » grâce aux métiers d’art

Pour l’édition 2023, les JEMA proposent de « sublimer le quotidien » du 27 mars au 2 avril en France et en Europe. Un thème qui illustrera l’importance prise par les métiers d’art dans la société française pour enchanter la vie de tous les jours.

 

Après le Grand Est et l’Allemagne en 2022, les JEMA mettront à l’honneur la région Nouvelle-Aquitaine et l’Espagne, berceaux de savoir-faire ancestraux et foyers d’innovation importants. Une nouvelle identité visuelle sera déclinée en 2023 : accompagnée d’un site web plus ergonomique, elle sera dévoilée en décembre. Les professionnels pourront à partir du mois de décembre s’inscrire en ligne pour participer aux JEMA.

 

Une édition de relance en 2022

Après deux années suspendues, les JEMA ont bien mobilisé le public et les professionnels en 2022. 15 pays se sont engagés dans la promotion des métiers d’art. Plus de 7605 événements ont été organisés. La France a joué le rôle de pilote de l’événement : 18 régions françaises ont participé dont Auvergne Rhône-Alpes.

Quelque 6132 événements ont eu lieu en France répartis dans 2059 lieux :

  • 1527 portes ouvertes d’ateliers
  • 59 établissements de formation
  • 532 manifestations
  • 75 rendez-vous d’exception
  • 819 programmations pour le jeune public

 

On compte 2 millions de visites cumulées pour 611 000 visiteurs en 2022 : 97,3% des visiteurs se sont dit satisfaits, et même très satisfaits. 19,3% sont venus avec enfants et 30% se sont déplacés en couple et 27,3% en famille.

 

Partager leur passion

En Europe, ce sont 1473 événements qui se sont déroulés en Allemagne, Bulgarie, Suisse, Portugal, Hongrie, Belgique, Irlande, Italie, Espagne, mais aussi Géorgie, Luxembourg, Grèce, Lituanie et même en Ukraine.

Le budget global des JEMA (budgets nationaux et régionaux réunis) a atteint 1 737 367 euros dont 467 310 euros octroyés par les Chambres de Métiers et d’Artisanat. Le site internet officiel a référencé 6132 événements.

A noter que 81,8% des professionnels participent aux JEMA dans le but de partager leur passion et de rencontrer le public. A 60,3% les visiteurs ont préféré, lors de la participation, rencontrer un professionnel et 45,6 % découvrir les coulisses d’un métier.

L’impact est important sur la vie locale : 85,5 % des visiteurs se déplacent dans un rayon de 30 km. 22,6% des visiteurs ont acheté une ou des créations lors des JEMA (contre 20% en 2019lors de la précédente édition). Par ailleurs, 36,4% des professionnels ont vendu et pris des contacts (34% en 2019).

 

60 000 entreprises

Le secteur des métiers d’art compte 281 métiers en France, répartis-en 16 domaines d’activité. L’INMA a recensé 60 000 entreprises des métiers d’art et du patrimoine vivant dont 1448 labellisées Entreprises du Patrimoine Vivant (EPV). On comptabilise en 2022, près de 160 000 emplois dont 69000 au sein des EPV. Le chiffre d’affaires du secteur est de 19 milliards d’euros.

Depuis mars 2020, la crise sanitaire a touché de plein fouet le secteur des métiers d’art et du patrimoine vivant. En moyenne, les entreprises ont perdu 5àù de leur chiffre d’affaires annuel en mars 2020. Aujourd4hui, une entreprise sur cinq estime avoir traversé la crise sanitaire mais plus du quart (27%) n’arrivent pas à se relever. En outre, une majorité d’entreprises constate une baisse des commandes et des chantiers et plus du tiers se heurtent à des problèmes d’approvisionnement en matériaux.

 

L’équipe Avisé

 

Source : INMA

calameo.com

 

Crédit photo : Pixabay