Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

La Matériauthèque de Saint-Etienne connecte les talents

Depuis dix ans, la Matériauthèque de de la cité du design de Saint-Etienne est un lieu unique ouvert exclusivement aux professionnels. Elle met à leur disposition un showroom contenant 3500 échantillons de matériaux et des vidéos sur les procédés de fabrication. Deux bases de données complètent le dispositif.

 

Décloisonner les savoir-faire

« Notre ambition est de décloisonner et de créer de nouvelles connexions entre les savoir-faire » explique Alexandre Peutin, chargé de la Matériauthèque au sein de la Cité du design de Saint-Etienne. Un lieu à part, lieu vivant et de veille, qui se veut « un véritable centre de ressources, d’inspiration et d’innovation pour les professionnels».

Les créateurs (artistes, artisans d’art), les architectes, les designers mais aussi les artisans et les industriels et bien sûr les chercheurs et les étudiants sont les bienvenus dans cet espace de présentation, d’information, de conseil et de recherche autour des matériaux et des procédés de transformation.

 

9 familles de matériaux

Plus de 3500 échantillons représentant 9 familles de matériaux sont rassemblés dans un showroom, accompagnés de fiches techniques centrées sur les usages.

« On peut les voir, les toucher, les manipuler » souligne Alexandre Peutin mais uniquement sur rendez-vous et après avoir souscrit un abonnement. Le coût varie selon que l’entreprise est une TPE, une PME ou une grande entreprise d’Auvergne-Rhône-Alpes. Un tarif unique existe, par ailleurs, pour les professionnels implantés hors de la région.

« Nous mettons à disposition des professionnels deux bases de données en propre ou en lien avec nos partenaires » poursuit-il.

  • La base de données matériaux présente des matériaux issus des savoir-faire de la région Auvergne-Rhône-Alpes, des matériaux favorables à l’éco-conception et des matériaux innovants : bétons, minéraux, bois et dérivés, composites et composés, métaux et alliages, plastiques et élastomères, textiles et cuirs, végétal et animal, verres et céramiques, papiers et cartons, sont explicités.

 

  • La base de données process est un outil de recherche sur les procédés de transformation : elle répertorie l’ensemble des process, des entreprises ainsi que leur géolocalisation et comprend les définitions des procédés de transformation.

 

Recherche multi-critères

La recherche multi-critères peut ainsi s’effectuer par famille de matériaux, procédés de transformation, dimensions, quantité. Pour les entreprises d’Auvergne-Rhône-Alpes qui veulent référencer leur savoir-faire et être géolocalisées, l’inscription est gratuite.

En outre, une vitrine d’exposition est également réservée aux professionnels : elle regroupe cinquante œuvres, échantillons, procédés et objets représentatifs des savoir-faire de la région.

« Nous développons en permanence de nouveaux outils pour les utilisateurs, de même que des ateliers réunissant entreprises et étudiants en design ou en ingénierie » indique Alenxadre Peutin.

 

Triple objectif

L’objectif de la Matériauthèque est triple :

  • Faciliter le travail entre les entreprises du territoire
  • Inciter les utilisateurs externes à la région Auvergne-Rhône-Alpes à travailler avec les entreprises du territoire
  • attirer des industriels, architectes, designers… d’autres régions sur le territoire

 

L’équipe Avisé

Crédit photo : P. Grasset