Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Le Salon International du Patrimoine Culturel sous le signe des territoires

La 26e édition du Salon international du Patrimoine culturel se tiendra à Paris, au Carrousel du Louvre du 28 au 31 octobre 2021. Les organisateurs y attendent quelque 350 exposants dont une quinzaine de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Un moment unique pour les exposants afin de renouer avec leurs marchés et leurs publics.

 

Un rendez-vous majeur

« Le salon est le rendez-vous économique majeur du secteur », explique Aude Tahon, présidente du Salon International du Patrimoine Culturel et présidente d’Ateliers d’Art de France. « Il est temps pour les exposants- les ateliers d’art, les manufactures, les collectivités, les associations du patrimoine, les entreprises du patrimoine bâti, les écoles- de se retrouver physiquement et de renouer avec leurs marchés et leurs publics après un an et demi d’échanges restreints ».

Cette édition est placée sous le signe du « Patrimoine et des Territoires ». Elle se tiendra « dans un contexte crucial pour les acteurs du patrimoine » à travers un premier état de lieux depuis la réouverture des lieux culturels et patrimoniaux, la reprise et la mise en place du plan de relance économique en faveur du patrimoine.

 

Quelque 350 exposants

Le salon fera place a près de 350 exposants parmi lesquels des professionnels de la restauration et de la conservation du patrimoine, les fournisseurs du patrimoine bâti, les collectivités locales, les créateurs de nouvelles technologies, et des acteurs innovants.

Il compte parmi ses soutiens, l’OPPIC (Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture), l’INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives), le Centre des Monuments Nationaux, la Réunion Nationale du Patrimoine, Demeure Historique, Maisons Paysannes de France, Patrimoine Environnement, Rempart, la Sauvegarde de l’Art Français, Sites et Monuments. On notera aussi la présence d’associations professionnelles telles que GMH, Sites et Cités Remarquables de France, les Architectes du Patrimoine.

 

Rôle essentiel sur les territoires

Bâti pou non bâti, matériel ou immatériel, le patrimoine joue un rôle essentiel dans le développement des territoires et constitue une solution d’avenir. Il est aussi un pilier du développement durable des territoires et un levier majeur d’attractivité touristique. Enfin, il participe au dynamisme économique des territoires et représente plus de 500 000 emplois non délocalisables en France.

Pour leur part, les métiers d’art sont les gardiens de ce bien collectif qu’est le patrimoine. Ils sont aussi l’expression d’une identité et d’une culture propre à chaque territoire : la tapisserie d’Aubusson, la porcelaine de Limoges, la faïencerie de Malicorne, la dentelle du Puy…etc.

 

38 000 ateliers d’art en France

Les ateliers d’art sont les garants de la préservation et de la transmission d’un patrimoine immatériel celui des connaissances, des savoir-faire, des gestes séculaires transmis d’une génération à l’autre. Avec plus de 38 000 ateliers et 60 000 emplois non délocalisables répartis au cœur des territoires, ces professionnels sont au centre de l’économie locale et de la vitalité des territoires. Ils font, avec les manufactures, la richesse de la France et rayonnent à l’international.

Le salon réunira dans un même lie la quintessence de l’artisanat d’art au service du patrimoine – plus d’une centaine d’ateliers et de manufactures venues de toutes les régions de France dont une quinzaine d’Auvergne-Rhône-Alpes. Il accueillera également les Régions et les Chambre de Métiers et de l’Artisanat, qui développent sur leurs territoires des politiques ambitieuses et des programmes métiers d’art.

 

L’équipe Avisé

 

Source : Salon international du Patrimoine Culturel

 

Crédit Photo : Denis Ortola