Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Le savoir-faire régional mis à l'honneur dans les créations d’Yves Saint-Laurent

27/11/2019

Symbole de la renaissance du musée des Tissus de Lyon, l’exposition « Yves Saint-Laurent les coulisses de la haute couture à Lyon » se tient jusqu’au 8 mars 2020. L’occasion de célébrer en collaboration avec le musée Yves Saint-Laurent Paris les liens privilégiés entretenus pendant quarante ans par le couturier avec les soyeux lyonnais, les fabricants et fournisseurs de tissus et étoffes de la région.

 

Jalonnant toute la période de travail d’Yves Saint-Laurent de 1962 à 2002, l’exposition propose des pièces peu connues du couturier dont certaines présentées pour la toute première fois. Silhouettes mannequinées et accessoirisées, échantillons de textiles, croquis originaux, photographies et documents d’archives inédits mais aussi interviews filmées de collaborateurs du créateur et des fabricants de tissus… À travers des supports nombreux et variés, l’exposition explore le processus créatif du couturier.

 

Un hymne à la matière

C’est aussi un hymne à la matière, à la technique et au savoir-faire séculaire de tout un territoire. Le parcours scénographié met notamment à l’honneur huit maisons lyonnaises, avec lesquelles Yves Saint-Laurent a travaillé durant de longues années : Bianchini-Férier, Bouton-Renaud, Brochier, Hurel et Sfate & Combier pour les fabricants de soieries, mais aussi les converteurs et intermédiaires, les maisons Bucol, Abraham et Beaux-Valette qui faisaient fabriquer les étoffes par leurs artisans entre Rhône et Saône.

La visite continue avec la présentation de l’extraordinaire robe de mariée de la collection automne-hiver 1980. Un modèle confectionné grâce à la collaboration de cinq maisons lyonnaises : Abraham, Bianchini-Férier, Bucol, Hurel et Mérieux.

L’exposition se conclut par une immersion dans l’atelier : le visiteur découvre tous les tissus sous forme de gammes colorées et de livres d’échantillons qui ont nourri l’imagination et la créativité du couturier. L’accent est mis sur la technique permettant, par exemple, d’apprendre à différencier une mousseline d’un taffetas.

Cet événement est le symbole de la renaissance du musée des Tissus à l’initiative de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et des industriels du textile. Il renoue avec la tradition d’expositions ambitieuses dans la présentation de créateurs de renom de la haute couture.

 

L'équipe Avisé

 

Source : musée des Tissus de Lyon

 

Crédit photo : Charles Pietri