Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

L’IMAPEC lance une campagne de financement participatif

L’institut des métiers d’art de la pierre et de la construction (IMAPEC) de Volvic, qui fêtera ses 200 ans en 2020, se heurte à des difficultés mettant à court terme en péril la poursuite de ses activités. C’est pourquoi l’IMAPEC vient de lancer une campagne de financement participatif. Objectif : réunir au moins 20 000 euros qui lui permettront de faire face à :

  • un manque de trésorerie et au versement différé du financement des formations actuellement assurées, dont le solde est perçu six mois après la fin des formations
  • la réforme des certifications qui s’est traduite depuis trois ans par la suppression du CAP de graveur sur pierre
  • la réforme de la formation professionnelle qui n’a pas encore donné lieu à l’établissement clair de nouvelles mesures mais qui met en suspens les demandes des candidats potentiels
  • la réduction des financements de la réforme professionnelle, aujourd’hui centralisée à Lyon et la réduction drastique de toutes les subventions publiques nationales
  • la nécessité de remplacer un matériel vétuste ( un nouveau four à émailler coûte 12 000 euros)
  • la nécessité d’engager un plan de communication

Depuis neuf ans, la gestion de l’IMAPEC a été reprise par l’association Traces de Pierre, constituée de bénévoles soucieux de voir se poursuivre l’œuvre de formation proposée dans le domaine des métiers d’art par cet organisme. Il propose des formations professionnelles continues qualifiantes ainsi que des cours et sessions d’initiation aux métiers de tailleur de pierre, graveur sur pierre, sculpteur sur pierre et émailleur sur lave (reconnues en tant que métiers d’art par arrêté du 24 décembre 2015).

 

Un centre unique pour l'émaillage sur lave

Par ailleurs, l’IMAPEC est le seul et unique centre de formation professionnelle certifié des émailleurs sur lave en France. Il délivre après une formation d’environ 1 400 heures le titre professionnel d’émailleur sur lave (niveau IV, inscrit au RNCP et reconnu par l’Etat).

« Sur 130 émailleurs actifs en France, 53 sont issus de l’IMAPEC » explique Jean-Pierre Naud, secrétaire de l’association Traces de Pierre.

La lave émaillée est un artisanat d’art qui trouve de multiples déclinaisons contemporaines : plans de cuisine et de salle de bains, signalétique, tables d’orientation…etc. Elle se travaille aussi bien sous forme de plaques que de volumes.

Actuellement l’IMAPEC compte seulement 4 personnes en formation en taille de pierre et émaillage sur lave. « Depuis deux ans, les dossiers présentés ne sont pas financés » regrette Jean-Pierre Naud, qui attribue le problème à l’éloignement géographique des décisions régionales. « Notre école n’est pas connue à Lyon ».

Pourtant, depuis sa création en 1820, l’ex École d’architecture de Volvic (EDAV) devenue IMAPEC, estime avoir formé 4 000 à 5 000 professionnels. « Il faudrait au moins 6 ou 7 élèves pour tourner correctement », estime Jean-Pierre Naud.

À noter que des cours sont également dispensés à une trentaine de participants en taille/sculpture et modelage/moulage de la pierre, le samedi matin.

 

Trouver un nouveau public

Et pour tenter de séduire un nouveau public, l’IMAPEC étudie une formation sur un an de graveur sur pierre, qui permettrait de pallier à la suppression du CAP. Depuis 2015, ce dernier a en effet été remplacé par un brevet des métiers d’art sur deux ans, moins accessible pour les personnes en reconversion qui ont du mal à trouver un financement pour cette durée.

« D’autres possibilités existent encore, comme le domaine de la restauration que nous essayons de développer en lien avec l’'École du Louvre… Nous pensons aussi à des modules plus courts de quelques semaines à destination des entreprises » conclut Jean-Pierre Naud.

L’IMAPEC dispose d’une subvention annuelle de 5 000 euros de la ville de Volvic, qui met à sa disposition des locaux et prend en charge les fluides. Son budget annuel est compris entre 80 000 et 100 000 euros par an.

 

Pour participer à la campagne en soutien à l’IMAPEC: https://fr.ulule.com/volvic-imapec/

 

L’équipe Avisé

 

Sources :

lamontagne.fr

fr.ulule.com

 

Crédit photo : JP Naud