Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Maître d’art : appel à candidature

Organisé depuis 1994 sous l’égide de l’Institut national des métiers d’art (INMA) et du ministère de la Culture, l’appel à candidature pour devenir Maître d’art ou Élève Maître d’art est ouvert jusqu’au 31 janvier 2019. La candidature s’effectue en binôme. Elle implique tout autant le candidat Maître d’art que le candidat Elève. Le dossier de candidature doit être élaboré conjointement et proposer un programme de transmission en commun.

 

Maître d’Art Élèves : un dispositif unique en Europe

A la fois programme d’accompagnement, tremplin professionnel et réseau d’excellence, le dispositif Maître d’art Élèves est un dispositif unique en Europe. Objectif : pérenniser des savoir-faire rares par la transmission et le développement de projets économiques viables. Il concerne les professionnels des métiers d’art porteurs d’un projet de transmission et d’une vision stratégique pour l’avenir de leur métier.

 

Un engagement

Plus qu’une reconnaissance, le titre Maître d’art symbolise avant tout un engagement. Une fois nommé, chaque Maître d’art a le devoir de transmettre son savoir-faire à l’élève avec lequel il a été sélectionné. La candidature implique donc chacune des parties. Après la nomination, un accompagnement de trois ans est proposé à chaque binôme Maitre d’art Elève. L’atelier du Maître d’art est le lieu de la transmission mais le parcours de l’élève se prolonge hors les murs, autour de différents projets tels que la participation à des rencontres professionnelles.

Concrètement, une allocation annuelle est versée par le ministère de la Culture à la structure professionnelle qui accueille la transmission. Cette aide, dont le montant est de 16 000€ par an durant trois ans, vient en complément de l’appui pédagogique apporté par l’Institut national des métiers d’art, qui veille à la cohérence des actions, soutient le Maître d’art dans sa mission et conseille l’élève dans ses choix professionnels.

 

Les critères de sélection

Le candidat Maître d’art doit être en exercice et posséder un savoir-faire spécifique pour lequel l’offre de formation est restreinte ou inexistante. Il s’engage à transmettre dans son atelier la maîtrise des gestes et techniques les plus complexes de son métier.

De son côté, le candidat Élève doit posséder un premier diplôme et justifier d’une première expérience professionnelle. Un programme de transmission cohérent, avec un contenu détaillé et une description de sa mise en œuvre est demandé. En outre, le candidat Elève doit présenter le projet professionnel et économique qu’il souhaite mettre en œuvre à l’issue du programme de transmission.

 

La procédure de sélection

Un jury composé d’une dizaine de professionnels des métiers d’art, de directeurs d’établissements et d’experts du ministère de la Culture étudie les dossiers.

 Il juge les dossiers selon quatre axes :

  • Le savoir-faire du Maître d’art : sa maîtrise et sa rareté
  • Le projet de transmission : son contenu et ses conditions de mise en œuvre
  • Le projet professionnel de l’élève : sa pertinence et son réalisme
  • Le parcours de l’élève : sa cohérence et son adéquation avec le projet de transmission

 

Décerné à vie

Le titre de Maitre d’art est décerné à vie par le ministère de la Culture. Depuis la création du titre, 132 professionnels ont été nommés dans plus de 95 spécialités différentes. En 2017, des métiers comme la facture d’orgues, la lutherie ancienne ou encore la restauration de véhicules de collection ont été mis à l’honneur. Tous correspondent à une vraie demande du marché.

 

Comment candidater ?

Télécharger la notice

Télécharger le dossier de candidature

 

L’équipe Avisé

 

Source : maitredart.fr

 

Crédit photo : Eric Chenal

Sondage
à la une

On veut connaître votre avis !