Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Une feuille de route à l’export pour les EPV

La feuille de route internationale des EPV comprend un programme d’actions dédiées à la relance des exportations des entreprises de la filière : de l’information ciblée à la préparation personnalisée à l’export en passant par le déploiement d’un VIE filière « métiers d’art » au Moyen-Orient.

 

750 EPV dans les métiers d’art

« Les Entreprises du Patrimoine Vivant (EPV) sont des maillons essentiels du rayonnement de la France » a déclaré Franck Riester, ministre délégué du commerce extérieur venu présenter avec Alain Griset, ministre délégué aux PME, la feuille de route internationale des EPV.

Au nombre de 1400, dont 750 dans les métiers d’art, les EPV regroupent aujourd’hui 64 000 emplois pour un chiffre d’affaires cumulé de 14 milliards d’euros. Elles sont déjà actives sur les marchés étrangers avec 53% du chiffre d’affaires réalisé à l’export en 2019, soit 8 milliards d’euros.

Dans le cadre du plan France Relance, doté de 100 milliards d’euros, un volet de 250 millions d’euros est mobilisé pour relancer les exportations des entreprises françaises. C’est dans ce cadre que s’inscrit la feuille de route internationale des EPV.

 

De l’information ciblée sur les marchés étrangers

Des webinaires d’information sectorielle sur les marchés jugés pertinents seront organisés par la Team France Export. Un « info live marchés » sera créé et mis à disposition des entreprises. Il s’agit d’une cartographie digitale sur plus de 60 pays, mesurant en temps réel l’impact de la crise pour les perspectives à l’export du secteur.

 

De la préparation personnalisée à l’export

Des ateliers de coaching seront mis en place pour former, conseiller et accompagner les EPV dans leur développement export. Avant de partir à l’étranger, les entreprises du secteur bénéficieront de « bootcamp 100% digital » pour se préparer efficacement.

Elles disposeront également d’un appui à la prospection sur les marchés étrangers. Des missions et Pavillons France seront mis en œuvre pour donner la possibilité aux EPV d’être présentes sur des grands événements internationaux telle que l’Exposition Universelle à Dubaï.

En outre, le déploiement d’un VIE filière métiers d’arts pour couvrir la zone Moyen-Orient est prévu. Ce VIE filière aura pour fonction de faire la promotion de la filière à travers des campagnes ciblées de communication dans la région.

La feuille de route internationale des EPV prévoit également des actions de communication nationale et internationale destinées à promouvoir ce secteur-phare du savoir-faire français. Enfin des entreprises du secteur des EPV pourront accompagner les délégations officielles (déplacement à l’étranger des ministres). Lors de ces déplacements, Business France proposera un carnet de rendez-vous BtoB avec des partenaires potentiels.

 

Plusieurs mesures dans le volet export de France Relance

Pour rappel, le volet « export » du plan France Relance présenté en septembre 2020 permet notamment aux entreprises de bénéficier d’un chèque relance export, avec prise en charge jusqu’à 50% par l’Etat d’une prestation d’accompagnement à l’international, qu’elle soit individuelle ou collective.

Les entreprises ont aussi à leur disposition un chèque Relance VIE, qui est une subvention publique de 5000€ pour tout envoi ou renouvellement de mission VIE par une PME.

Enfin, elles bénéficient de l’Assurance Prospection Accompagnement qui apporte un appui financier et de conseil sur les marchés internationaux. Elle s’adresse aux plus petites entreprises désirant exporter.

Pour sa part, le label EPV est décerné par l’Etat depuis 2005, pour cinq ans renouvelables. Il distingue les savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence.

 

L’équipe Avisé

 

Source : lesechos.fr

 

Crédit photo : Pixabay