Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Coronavirus : Le dépannage et le remorquage peuvent continuer à exercer

Le Ministère de l’intérieur a confirmé le 30 mars au CNPA (Conseil national des professions de l’automobile) que, pour la Direction Générale des Entreprises (DGE), les deux activités - dépannage et remorquage- sont « consubstantielles ».

L'activité dépannage-remorquage peut donc continuer à être exercée au titre de la dérogation "entretien et réparation automobile" telle que prévue par l'annexe de l'arrêté du 16 mars 2020. Celle-ci complétant l’arrêté du 14 mars 2020, portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19, fixe la liste des activités à l’égard desquels les établissements de certaines entreprises de la filière automobile, peuvent recevoir du public.

Au premier rang de celles-ci figurent les activités d’entretien et de réparation de véhicules automobiles. L’activité de dépannage remorquage n’est pas expressément visée par cette annexe. Cependant, cette activité relève des codes APE 45-20 A et B « entretien et réparation automobile ».

Les dépanneurs-remorqueurs interviennent auprès des particuliers et professionnels dont le véhicule est en panne ou accidenté. Ils identifient le problème rencontré puis dépannent le véhicule, ou le remorquent, en s’assurant de la sécurité de l’intervention.

 

Beaucoup de spécialistes

Le dépannage-remorquage regroupe 5630 entreprises en France dont 450 spécialisées qui emploient 1900 salariés. Ce sont principalement ces entreprises de dépannage spécialisées, peu nombreuses et concentrées sur les zones fortement urbanisées qui exercent le métier. Ces professionnels réalisent le dépannage, et si besoin le remorquage du véhicule, dans leur propre atelier ou dans une entreprise de réparation automobile. Les dépanneurs peuvent exercer leur activité sur des véhicules légers (VL) ou des poids lourds (PL).

L’activité peut également être exercée par les concessionnaires, les agents ou les garagistes indépendants, en activité complémentaire : un quart des concessions et des agents ainsi que 15 % des mécaniciens réparateurs automobiles (MRA) proposent du dépannage-remorquage. Les entreprises organisent parfois cette activité autour d’une personne dédiée, mais le plus souvent autour d’une équipe de mécaniciens/techniciens qui l’exercent par intermittence.

 

L’équipe Avisé

 

Sources :

apres-vente-auto.com

cnpa.fr

 

Crédit photo : Pixabay