Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Développement durable : les coiffeurs s’engagent aussi

27/05/2019

Alors que 97% des Français estiment que l’environnement est un sujet de préoccupation actuel, de plus en plus de salons de coiffure s’engagent pour la protection de la nature. Ils font appel à des fournisseurs éco-responsables qui réduisent les suremballages, signent une charte de recyclage des déchets, font leurs livraisons au moyen de véhicules électriques.

Dans cette même logique, certains salons confient le matériel électrique encore en état de fonctionnement à des ressourceries ou des magasins solidaires qui eux gèrent la seconde vie des objets. D’autres recyclent les cheveux coupés utilisés en tant que dépolluant des eaux, renforçateur de béton et comme isolant. Des sacs sont ainsi mis depuis plusieurs années à la disposition des professionnels. Les coiffeurs rivalisent donc d’idées et de solutions pour protéger l’environnement.

 

Les Français en quête d’un label

Selon un sondage réalisé par l’institut BVA pour les Institutions de la coiffure, plus de six Français sur dix (64%) se disent intéressés par les salons de coiffure détenteurs d’un label pour leur initiative en faveur du développement durable. Ils estiment que ce sont les entreprises, les marques, et les industriels qui sont le mieux placés pour agir en faveur du développement durable (40%) avant les citoyens (27%) et les pouvoirs publics (24%).

Lancé en 2009, le label « Développement durable, mon coiffeur s'engage » est une initiative des professionnels de la coiffure pour devenir plus responsable. Différents enjeux à la clé : intégrer le développement durable dans les pratiques quotidiennes, prendre conscience des déséquilibres écologiques et humains et garantir un niveau optimal de prestation de qualité.

logo_moncoiffeursengage

www.moncoiffeursengage.com

 

Quels critères pour être labellisé ?

Un salon peut accéder à la labellisation s'il respecte les critères suivants :

  • Consommer moins d’énergie
  •  Veiller à la santé des clients et des salariés, à l'ergonomie et à la sécurité
  • Ne pas gaspiller l’eau
  • Choisir des produits naturels et écologiques
  •  Maîtriser les déchets

Le niveau de performance et d’implication du salon en termes de développement durable est pris en compte et se distingue par un nombre d’étoiles (une à trois) associé au label. Ensuite, la durée de labellisation est de 3 ans.

 

Quelles actions mener au quotidien ?

Une fois le label reçu, les salons de coiffure mènent, au quotidien, des actions en lien avec leurs valeurs liées au développement durable:


• Mettre en place des ampoules LED qui consomment moins d’énergie que les ampoules classiques
• Installer des mousseurs aux robinets pour limiter la consommation d’eau
• Utiliser des produits capillaires plus naturels
• Choisir des produits d’entretien moins polluants.
• Faire le tri et le recyclage des déchets
• Acheter des matériels ergonomiques tels que des fauteuils et des bacs à shampooing réglables, des sèche-cheveux plus légers, etc…

Certains coiffeurs labellisés parviennent à enregistrer jusqu’à 70 % d’économie en eau et 45 % en électricité sur leurs factures, en utilisant un matériel adapté et efficace.

 

Les Français impliqués

Les enquêtes réalisées par les Institutions de la coiffure révèlent que plus de 70 % des Français préfèrent choisir des produits labellisés développement durable (16% les privilégient systématiquement). 7 Français sur 10 se sentent personnellement impliqués dans le développement durable, en particulier quand il s’agit de leur consommation d’eau, d’énergie et de la gestion de leurs déchets.

À la question de l’importance de l’application d’actions de développement durable dans les salons de coiffure, 1 sondé sur 2 accepterait de quitter son salon tradi­tionnel pour vivre l’expérience d’un salon labellisé « Développement durable, mon coiffeur s’engage ».

 

Lire aussi : Coiffure : relance de l’aide PRECISEO

Lire aussi : La coiffure : un secteur qui ne cesse d'évoluer

Lire aussi : Le label " Développement durable : mon coiffeur s'engage ". Pourquoi pas vous ?

 

 

L’équipe Avisé

 

Sources :

 

Echos Coiffure n°73 Janv-fév 2019

lacollecteducoiffeur.fr/

ecoemballages.fr

biblond.com

coiffeurs-justes.com

 

Crédit photo : Pixabay