Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Du changement pour le contrôle technique en 2018

31/07/2017

Dans une tribune publiée dans L’Argus le 15 mai 2017, Nicolas Bouvier, président de DEKRA Automotive France, revient sur les changements qui s’opéreront en 2018 concernant le contrôle technique. Ces modifications proviendront tant du droit européen que du droit français.

 

Davantage de points de contrôle et un troisième niveau de défaut

Une directive européenne publiée en 2014, qui sera effective le 20 mai 2018 en France, prévoit des changements significatifs du contrôle technique. En premier lieu, le nombre de points de contrôle est rehaussé, passant de 124 à 231. Ils sont par ailleurs plus détaillés, avec pas moins de 587 défauts potentiels dont 451 qui peuvent faire l’objet d’une contre visite.

De plus, cette directive introduit la notion de défaut critique. Il s’agit d’un troisième niveau de défaut qui signifie que le véhicule est dans un état tel qu’il est interdit de circulation. Il ne peut être conduit, exceptionnellement, que pour l’emmener à un garage pour effectuer des réparations.

 

Elever le niveau de qualification

Le contrôle technique se fait de plus en plus pointu et donc de plus en plus exigeant. Il est alors demandé à la France, comme aux autres pays européens, de mettre à niveau les compétences et l’expertise des contrôleurs. Ainsi, ces derniers devront désormais justifier d’un bac pro mécanique automobile au lieu d’un CAP suffisant jusqu’à aujourd’hui. De même, ils devront effectuer 315 heures de formation au contrôle technique eu lieu de 175.

 

Mesure de la pollution

A partir de mai 2018, les mesures de pollution seront effectuées avec les valeurs d’homologation des véhicules. Elles seront, de ce fait, plus précises et plus pertinentes. Les gaz NOx devraient également être mesurés dès 2019. Mais il faudra attendre les résultats des expérimentations menées par le ministère concerné pour en avoir la confirmation.

Enfin, les réglophares, qui servent à mesurer l’état des phares, connaîtront une évolution en juillet 2018 pour plus de précision.

 

L’équipe Avisé

 

Sources : L’Argus, 15/05/2017

DEKRA, 02/06/2017

Crédit photo : Pixabay