Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Entretien des textiles : un marché de poids

23/04/2019

Tous les acteurs du secteur de l’entretien des textiles se retrouveront à JET Expo qui réunira une soixantaine d’exposants du 19 au 21 mai 2019 à Paris, Porte de Versailles. Ce domaine d’activité qui réunit en France 8673 laveries et blanchisseries a réalisé un chiffre d’affaires de 711 millions d’euros en 2016 (Source INSEE). Un marché de poids selon les organisateurs de JET Expo, qui prouve avec 643  nouvelles entreprises en 2017 une belle dynamique de création.

Pour mettre en valeur  cette activité, JET Expo a été créé en 2005 et se tient tous les deux ans. L’événement rassemble tous les acteurs du secteur : pressings, laveries, blanchisseries, location-entretien, services à la demande, centres hospitaliers, établissements médico-sociaux, hôtellerie-restauration, conciergeries, collectivités. Ce qui représente un volume d’affaires global de 3 milliards d’euros au niveau national.

Depuis décembre 2018, JET Expo est exploité par Messe Franckfurt France, filiale française du groupe allemand Messe Franckfurt. La société enrichit ainsi son portefeuille de salon textile/habillement. Vet’Image, le salon des vêtements de travail et uniformes inclus dans JET Expo, fait aussi partie de la transaction. Messe Franckfurt vient également d’acquérir le Clean Show aux Etats-Unis et de fusionner China Laundry Expo et Texcare Asia. Le groupe est donc le leader de l’entretien textile au niveau mondial.

 

Au cœur de l’actualité de la profession

JET Expo va proposer aussi des conférences sur les enjeux et actualités du secteur, décerne des récompenses pour les meilleurs savoir-faire, favorise des centres de rencontres BtoB par le biais d’un matchmaking. Lors de la dernière édition, 75 exposants ont été accueillis, soit 100 marques représentées et 3500 visiteurs se sont pressés dans les allées du salon dont 70% de donneurs d’ordres. La manifestation avant tout francophone compte aussi 25% d’exposants étrangers et 15% de visiteurs internationaux.

Cette plateforme offre ainsi un panorama exhaustif pour les industriels et les prestataires de services à destination des publics. A côté d’une offre en équipements, machines, composants se développe un panel de services, solutions, conseils, avec des experts reconnus comme des nouveaux entrants sur le marché. Les plus grandes associations professionnelles participent à l’événement.

 

Nouvelles tendances du marché

Pour 56% des Français, la première raison de l’entretien de leurs vêtements est de « les maintenir en bon état pour les conserver le plus longtemps possible » selon le baromètre COFREET/Ipsos 2019. Autre enseignement, 60% des Français considèrent les consignes d’entretien comme importantes. Quant au label « développement durable » il est de plus en plus regardé, et qualifié d’important par 37% des Français.

De nouvelles tendances se dégagent actuellement telles que l’aqua-nettoyage et le séchage naturel. Dans les pressings, la législation conduit en effet fortement à cette évolution. Le remplacement du perchloéthylène se traduit par l’essor de l’aqua-nettoyage avec l’ouverture de nouveaux points de vente en France par le réseau Aqualogia qui en compte 65 au total, y compris à l’étranger. Cette tendance s’affirme aussi par une nouvelle offre de machines. Le COFREET estime qu’aujourd’hui 10% des pressings français sont équipés de machines permettant ce type de nettoyage En outre, d’après les études du Centre technique de la teinture et du nettoyage (CTTN), 50 à 70 % des articles étiquetés peuvent être traités par un nettoyage à l’eau. Il peut même parfois se substituer au nettoyage à sec. D’autres alternatives se développent en parallèle telles que le séchage naturel.

 

Un groom à votre service

Des initiatives telles que le développement de Cleanio, le pressing à domicile, se déploient avec succès en France. Rachetée par le groupe Zip Jet, la start-up a tenté de révolutionner le monde du pressing : un groom vient chercher le linge chez les utilisateurs après 19 heures et le ramène 24 heures plus tard, lavé et repassé. Les utilisateurs réservent via le site internet ou l’appli mobile. Le groom est formé, peut apporter un véritable conseil aux usagers et peut même leur apprendre comment enlever une tache. La société travaille avec un pressing artisanal utilisant des solvants biologiques.

Il existe aussi des consignes automatiques pour le dépôt de linge. C’est le travail de PressingBox, qui a lancé un service de pressing par internet en 2014. Une application via le site internet ou au moyen d’un smartphone est mise à disposition des clients. Ils déposent leur linge dans des consignes automatiques et récupèrent leurs vêtements 48 heures après contre un code d’accès envoyé par SMS. Ce système permet d’éviter la logistique du dernier kilomètre nécessaire quand on vient chercher ou livrer du linge à domicile et très coûteuse. Les fondateurs de la société ont décidé de faire travailler des pressings traditionnels de quartier et non des blanchisseries industrielles. Elle apporte ainsi un volume d’affaires à ces artisans, sans les concurrencer.

 

Focus sur Auvergne Rhône-Alpes

Le secteur du l’entretien des textiles est très actif en Auvergne-Rhône-Alpes : 50% des entreprises artisanales créées il y a trois ans sont toujours en activité.

 

Source: Observatoire de l'artisanat Auvergne-Rhône-Alpes CRMA

 

 

L’équipe Avisé

Sources :

jet-expo.com

Observatoire de l’artisanat Auvergne-Rhône-Alpes CRMA

 

Crédit photos : Messe Frankfurt France.