Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Garages et centres de contrôle technique peuvent bénéficier de l’aide Airbonus

L’aide Airbonus, proposée par les pouvoirs publics et plus particulièrement par l’Assurance maladie, a pour objectif de réduire les risques liés à l’exposition des salariés des garages et centres de contrôle techniques aux gaz et fumées d’échappement de véhicules. Elle permet aux professionnels de s’équiper en système de captage et d’extraction d’air.

 

Employer moins de 50 salariés

Airbonus est réservée aux garages et centres de contrôle technique de moins de 50 salariés, installés en France métropolitaine ou dans un département d’outre-mer.

  • Dans les centres de contrôle technique, les salariés sont particulièrement soumis aux nuisances causées par les gaz d’échappement, notamment lors de la procédure de contrôle qui comporte un enchainement de cycles accélération/décélération du moteur.

 

  • Dans les garages, de multiples opérations de diagnostic et de mécanique sont réalisées moteur tournant.

En France, ce sont près de 800 000 salariés qui sont concernés par les risques professionnels liés à une exposition aux émissions de moteur, notamment les moteurs diesel.

 

Comment bénéficier de l’aide Airbonus ?

Il faut :

  • S’équiper d’un système de captage ou d’une cabine de surpression
  • Installer des équipements ou dispositifs conformes aux cahiers des charges de l’Assurance maladie risques professionnels et l’Institut national de recherches et de sécurité (INRS)
  • Informer les salariés sur les risques liés aux fumées de diesel et les former à l’utilisation de la solution technique retenue en s’appuyant sur un mode opératoire écrit.

À noter que l’aide Airbonus est plafonnée à 25 000 euros.

 

Quelle est la marche à suivre ?

La marche à suivre pour obtenir cette subvention se fait en trois temps :

  1. Réserver Airbonus en adressant par lettre recommandée le dossier de réservation Airbonus à votre caisse régionale (Carsat, Cramif pour l’Ile-de-France ou CGSS en outre-mer) ainsi que le ou les devis détaillés des équipements pouvant être pris en charge. La caisse dispose de 2 mois pour confirmer ou non votre réservation

 

  1. Confirmer la demande via les bons de commande, en adressant, une fois la réservation acceptée, la copie de vos bons de commande à la caisse régionale

 

  1. Recevoir l’aide Airbonus sur présentation des factures : l’aide est versée en une seule fois par virement bancaire. Pour cela, vous devez envoyer à votre caisse le duplicata de vos factures acquittées ainsi qu’une attestation sur l’honneur indiquant que vous êtes à jour de toutes vos cotisations et un relevé d’identité bancaire (RIB) original au nom de l’entreprise.

 

Et si vous avez déjà passé commande de votre système de captage ou cabine de surpression, vous pouvez réserver quand même Airbonus après avoir passé commande, en envoyant la copie du bon de commande.

 

Lire aussi : Prévenir les risques professionnels : des subventions pour les TPE

Lire aussi: Prévenir les maladies professionnelles de la peau

 

L’équipe Avisé

 

Source :economie.gouv.fr

 

Crédit photo : Pixabay