Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Les chiffres-clés du secteur de la propreté

06/02/2019
Mots-clés: 

La Fédération des entreprises de propreté et services associés (FEP), organisation patronale historique représentative du secteur, a publié l’édition 2018 des chiffres-clés de la propreté. On en dénombre 11 675 employant au moins un salarié en France, un chiffre qui varie peu depuis plusieurs années. Le nombre total d’entreprises évolue cependant de manière plus importante en raison de la comptabilisation des auto-entrepreneurs.

Le secteur est, pour l’essentiel, constitué d’un vivier de PME : 80 % des entreprises emploient moins de 20 salariés et pèsent seulement 11% de l’emploi du secteur. Par ailleurs, on compte quelques grands groupes qui représentent 0,8 % des entreprises mais qui emploient la moitié des salariés du secteur. Les 50 premières entreprises représentent un chiffre d’affaires de 6,1 milliards d’euros (en 2016). Le chiffre d’affaires global  HT atteint lui 13,6 milliards, dont 94 % réalisés dans le cœur de métier de la propreté et 6 % dans les services associés.

 

Interventions dans des environnements très divers

Les entreprises de propreté interviennent dans des environnements très divers : les bureaux, les locaux administratifs, les parties communes d’immeubles, la distribution (commerces, grandes surfaces), la santé (hôpitaux, cliniques, maisons de retraite, laboratoires), l’industrie (agroalimentaire, automobile, nucléaire), les locaux et moyens de transport (bus, gares, aéroports), l’hôtellerie et la restauration, le milieu scolaire, les équipements collectifs…etc.

Elles ont élargi leur offre commerciale en proposant divers services associés :

  • des services tels que la gestion du courrier, la manutention, la logistique, les déménagements internes, la gestion des stocks, la gestion des déchets, la préparation de salles de réunion
  • des services liés à l’entretien du bâtiment et de son environnement : espaces verts, entretien technique des locaux…etc

 

Un secteur dynamique

La création d’entreprises reste dynamique (13,5 % hors auto-entrepreneurs), avec un taux qui a progressé de 2 points en un an. La FEP relève que les entreprises ayant une ancienneté inférieure à 5 ans sont proportionnellement plus nombreuses dans le secteur de la propreté. Inversement, la part des entreprises de 10 ans et plus est moindre que pour l’ensemble des secteurs. Un fait qui s’explique par le dynamisme de la création d’entreprises et par les faibles barrières à l’entrée dans le secteur, ainsi que par le nombre d’auto-entrepreneurs (ils sont 27 301 sur un total de 47 056 entreprises).

 

Focus sur Auvergne-Rhône-Alpes

En Auvergne-Rhône-Alpes, on comptabilise 2 207 établissements (unités de production et non entreprises) sur un total de 14 236 en France, soit 15,5 % du total national. En 2016 (derniers chiffres connus), le secteur emploie 55 206 salariés dans la région sur un nombre global de 496 562 personnes au niveau national, soit 11,1 %.

 

 

 

La création d’entreprises y est aussi très vive, avec 1 595 créations en 2016 dont 66 % hors statut auto-entrepreneur . Au niveau des effectifs, 68 % des entreprises comptent 1 à 9 salariés.

 

L’équipe Avisé

 

Source : monde-proprete.com

 

Crédit photo : Pixabay