Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Les fleuristes : premier circuit d’achat de végétaux en 2016

29/06/2017

Kantar TNS a mené une étude sur les achats de végétaux d’ornement et de graines, plants potagers, plantes aromatiques et plants de pomme de terre, pour le compte de Val'Hor et de FranceAgriMer. Elle passe au crible la consommation française de produits végétaux durant l’année 2016.

 

Les trois quarts des Français ont acheté des plantes en 2016

76 % des Français ont acheté des végétaux au moins une fois au cours de l’année 2016. Le marché est tiré pas les végétaux d’ornement, dont le taux de pénétration est de 74 %. Les consommateurs s’offrent des plantes principalement pour décorer leur intérieur, à hauteur de 56 % contre 46 % pour les végétaux en extérieur. Enfin, 34 % en achètent pour les emmener au cimetière et 11 % pour les obsèques.

En 2016, pas moins de 2,8 milliards d’euros ont été dépensés en achat de végétaux, dont 2,5 milliards en végétaux d’ornement qui représentent 91 % du marché. Par rapport à l’année 2015, le panier moyen a progressé passant de 111,4 € à 112 € pour l’ensemble des végétaux et de 104 € à 105 € pour les végétaux d’ornement. C’est lors des obsèques que les Français se montrent les plus généreux, avec un panier moyen de 60,2 €.

 

Les fleuristes plébiscités

Sur le marché des végétaux, les fleuristes représentent le premier circuit d’achat en valeur, en concentrant 32 % des dépenses. Cette position est due à l’engouement pour les végétaux d’ornement, marque de fabrique des fleuristes. En revanche, ceux-ci sont à la peine concernant les plantes d’extérieur, puisqu’ils n’attirent que 7 % des ventes contre 34 % pour les jardineries spécialisées.

Les fleuristes dominent notamment la grande redistribution. Leur panier moyen (68,7 €) est deux fois supérieur à celui des grandes surfaces (31,6 €). Cependant, il est en recul de 1 € par rapport à l’année 2015 alors que celui des GMS a augmenté de 2,5 € et celui des marchés et des foires de 2,80 €.

 

L’équipe Avisé

 

Source : Val'Hor, 01/06/2017

Crédit photo : Pixabay