Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Plein succès pour « Coup de pouce vélo »

Lancé en mai 2020 à la fin du 1er confinement sanitaire, « Coup de pouce vélo » a rencontré un franc succès auprès du public. Quelque 2 millions de vélos ont été réparés, soit deux fois plus que prévu initialement.

 

Au départ, l’objectif était d’atteindre 1 million de vélos. Mais le retour en grâce de la bicyclette porté par la crise sanitaire a conduit le gouvernement à prolonger l’opération jusqu’au 31 mars 2021.

« Nous aurions pu faire beaucoup plus mais il y a eu une pénurie de pièces détachées, une demande trop forte pour l’offre, trop peu de techniciens formés » a expliqué Annie-Claude Thiollat, vice-présidente de la Fédération Française des Usagers de la Bicyclette (FUB) à l’initiative de « Coup de pouce vélo » avec l’association Alvéole.

La facture s’élève à 82 millions d’euros pour l’Etat pour une mesure qui ne sera pas reconduite plus longtemps. « L’Etat n’a pas vocation à subventionner éternellement des réparations de vélos » a expliqué le ministère de la transition écologique, qui a désormais comme priorité d’étendre et sécuriser les « coronapistes », ces pistes cyclables provisoires installées pendant la crise sanitaire. A noter que 10 000 km supplémentaires d’itinéraires pour les vélos ont été créés depuis 2017.

 

Vers un nouveau label en septembre

Selon le ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebarri, le trafic vélo a augmenté de 50% par rapport à la période avant Covid. Le but de la FUB est donc de poursuivre sur la même tendance : pour cela, elle s’est associée avec l’Ademe pour créer le Label Pro Velo.

Ce dispositif, qui pourrait être opérationnel en septembre, a pour objet d’aider les entreprises à inciter leurs salariés à utiliser le vélo dans les trajets domicile-travail. Pour être certifiées, les entreprises devront développer différents services : le stationnement sécurisé, des vestiaires, l’accès à un service de réparation.  

Un audit sera réalisé par la FUB après trois mois pour constater la mise en place des mesures et attribuer le label. Il s’inspire du programme européen « Cycle Friendly Employer » de la Fédération européenne des cyclistes (ECF) mais il est moins compliqué à mettre en œuvre.

Selon Annie-Claude Thiollat, le label Pro Velo « pourrait avoir un effet boule de neige même au-delà des employeurs et des salariés en incitant les collectivités à développer des infrastructures ».

 

Former davantage de réparateurs

Le succès de l’opération « Coup de pouce vélo » a mis aussi en évidence le déficit en personnel formé à la réparation de cycles en France. Selon la FUB, 60% des vélocistes souhaitent recruter mais plus de la moitié indiquent avoir des difficultés pour recruter des profils formés.

Pour pallier au problème, le ministère de la Transition Ecologique a annoncé en mai 2020 la création d’une « académie des métiers du vélo » destinée à former des mécaniciens en réponse à la demande croissante en réparations de bicyclettes encouragée par l’exécutif dans le cadre du premier déconfinement. 

Cette académie sera portée par la FUB et soutenue à hauteur de 2,4 millions d’euros via un programme CEE sur la période 2020-2022. L’objectif est de développer des guides techniques, une plateforme web et des supports de formation, mais aussi de former des experts du vélo de tous les niveaux (mécaniciens, formateurs…).

L’Académie des métiers du vélo aura accompagné depuis novembre 2020 et jusqu’en octobre 2021, la formation de 500 nouveaux mécaniciens pour répondre à la demande de réparations. La formation, d’une durée de 140 heures, soit un mois incluant une période de stage en entreprise permet aux apprentis mécaniciens d’acquérir un socle de compétences, utilisables immédiatement.

Entre novembre 2021 et juin 2023, cette opération permettra de former encore 750 mécaniciens vélos certifiés par an dans l’objectif d’accompagner dans la durée une filière de formation aux métiers du vélo. Cette formation s’appuiera sur l’Institut National du Cycle et du Motocycle (INCM), un organisme de référence dans le domaine de la formation aux métiers du deux roues, dirigé par le CNPA filière deux roues. 

 

Trouver sa formation

Pour s’inscrire à une session de formation, il faut être demandeur d’emploi avec un projet professionnel dans le secteur du cycle : rendez-vous sur le site mobilites-actives.fr/amv. Différentes sessions de formation vont s’ouvrir jusqu’en juin 2023 dans le but de former 1250 personnes au total à la mécanique du vélo.

En Auvergne-Rhône-Alpes, les prochaines formations Opérateurs Cycles vont se dérouler à Voiron dans l’Isère du 28 juin au 23 juillet 2021 puis du 9 aout au 3 septembre 2021 et enfin du 27 septembre au 22 octobre 2021.

Contacter l'Institut de Formation du Vélomecanique@formation-velo.com

A noter que les retours sur les sessions de formation 2020 et 2021 sont très positifs (respectivement 98% et 90% des stagiaires sont satisfaits).

 

L’équipe Avisé

 

Sources :

fub.fr

francebleu.fr

bfmtv.com

 

Crédit photo : Pixabay