Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Services de l’automobile : un plan de formation ambitieux

Améliorer la compétitivité des entreprises par l’acquisition et le développement des compétences des collaborateurs est l’objectif du plan triennal « Compétences Emploi 2020-2022 » qui vient d’être lancé par la branche des Services de l’automobile. Il vise la formation de 14 000 stagiaires dans le cadre de 357 000 heures de formation. Son budget est de près de 20 millions d’euros ans.

 

Vers de nouvelles compétences

« Ce programme constitue un investissement d’ampleur historique de la branche des Services de l’automobile » a indiqué le Conseil national des professions de l’automobile (CNPA), qui représente la 5ème branche économique de France, avec 142 000 entreprises de proximité et 500 000 emplois non délocalisables.

Ce programme a pour but de permettre l’acquisition et le développement des compétences des collaborateurs au regard des évolutions technologiques issues :

  • des nouvelles motorisations (véhicule hybride, électrique, hydrogène) ;
  • de l’accélération de la connectivité des véhicules avec ses répercussions sur le processus de maintenance et de vente ;
  • du renforcement des normes liées à la protection de l’environnement et à la sécurité routière.

 

Accompagnement spécifique pour les TPE

Le dispositif mis en place pour les entreprises de moins de 50 salariés assure une prise en charge à 100 % par l’OPCO Mobilité des coûts pédagogiques des actions de formation éligibles (dans la limité de 65€ HT/heure de formation).

Par ailleurs, avec les partenaires sociaux, le CNPA a souhaité apporter aux entreprises de moins de 11 salariés un accompagnement financier complémentaire dans le cadre de la prise sanitaire, au travers de la prise en charge d’une partie de la rémunération versée au salarié pendant sa période de formation.

Ce forfait complémentaire, fixé à 13€HT sera versé par l’OPCO Mobilités sur la base du nombre d’heures de formation réellement suivies par chaque stagiaire (sans engagement spécifique de la part de l’entreprise). A noter que toutes les actions de formation débutées avant le 31 décembre 2020 seront éligibles à ce forfait.

 

Lire aussi : Automobile : les services oubliés dans le plan de relance

 

L’équipe Avisé

 

Source : decisionatelier.com

 

Crédit photo : Pixabay