Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Le pain toujours au quotidien de l’alimentation des Français

Le pain reste au cœur de l’alimentation des Français au quotidien indique une étude réalisée pour la FEB. La baguette garde la première place. Les Français achètent en priorité leur pain dans des boulangeries indépendantes.

 

Toujours très attachés à sa consommation, -87% indiquent en avoir toujours à la maison et 48% ne pourraient s’en passer - les Français consomment moins de pain qu’avant : 105 g/jour contre 114 lors de la précédente étude, il y a cinq ans. Cette consommation se fait principalement au dîner (77%) devant le déjeuner (76%) et le petit-déjeuner (65%).

 

L’importance de la qualité

Aliment incontournable du patrimoine culinaire pour 96% des interrogés, le pain profite d’une image toujours aussi positive, mais les attentes ont évolué.

En 2021, les critères d’achat sont le goût, la fabrication traditionnelle et la fraîcheur. 65% des Français perçoivent même une amélioration de la qualité, qui remporte les suffrages de 96% des sondés.

Les Français, rassurés par les labels, plébiscitent le pain 100% français : ils sont sensibles à l’origine du blé (52%) et 73% trouvent important que le blé soit cultivé en France. Pour l’heure, le pain bio affiche une consommation encore à la marge. Seuls 7% des consommateurs déclarent en acheter souvent.

 

La baguette tient toujours la tête

La baguette tradition reste la favorite de 41% des Français, appréciée particulièrement des hommes (45%) et des CSP+. La baguette classique arrive au second rang et séduit en majorité les – de 45 ans. Les consommatrices se laissent davantage tenter par le pain aux céréales (22% contre 9 des hommes).

A part les baguettes, le pain complet, le pain de campagne et le pain aux céréales remportent le plus la faveur des Français. Le pain sans gluten arrive tout en bas du classement des pains consommés. Et le pain de mie reste consommé par 86% des Français.

 

Les boulangeries indépendantes d’abord

La boulangerie indépendante est toujours le lieu d’achat prioritaire du pain, mais la baisse est de 6 points par rapport à la précédente étude. Elle est suivie par les grandes et moyennes surfaces (45%) et des réseaux de boulangeries (25%).

Depuis la crise sanitaire, les Français optent pour une boulangerie plus proche de chez eux à la fois par commodité et en solidarité avec les petits commerçants.

Ils sont également guidés par la découverte de nouveaux produits, le choix de la cuisson et les offres promotionnelles.  A noter que les acteurs du pain ne cessent d’innover pour répondre à la demande des plus jeunes consommateurs, avec, par exemple, le click & collect et la livraison à domicile.

 

Tendance anti-gaspillage en hausse

80% des Français congèlent leur pain et 52% d’entre eux déclarent en avoir toujours au congélateur. 66% des personnes interrogées n’hésitent pas à stocker du pain frais tout juste acheté. Les restes de pain sont congelés par 22% des consommateurs pour éviter le gaspillage et le consommer plus tard.

Le pain rassis est utilisé en pain perdu, en croûtons pour la soupe ou pour mourir des animaux. Très sensibles à la lutte contre le gaspillage, les Français, et les moins de 30 ans en particulier, apprécient les actions engagées par les points de vente : promotion des invendus, recyclage, partage d’astuces anti-gaspillage.

 

Source: FEB

L’équipe Avisé

 

Sources :

entreprisesboulangerie.org

neorestauration.com

lemondedesartisans.fr

 

Crédit photo : Pixabay