Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Comment le "chèque énergie" peut vous impacter en tant qu'artisan ?

Accordé selon des critères sociaux, le chèque énergie va être délivré tout au long du mois d'avril 2018 à plus de 4 millions de foyers. Ce chèque permet de régler les dépenses d'énergie des ménages et petite nouveauté cette année, il permet également de financer des travaux de rénovation énergétique. 

De 150 euros en moyenne, ce chèque doit bénéficier aux ménages les plus modestes. Les particuliers n'ont aucune démarche à faire, les services de l'Etat ont dressé un nombre de destinataires en fonction du niveau de revenu et de la composition du ménage. 

 

En quoi consiste ce nouveau dispositif ? 

Pensé dans le cadre du Plan climat annoncé en septembre 2017 par le gouvernement, ce dispositif d'aide sociale a pour vocation d'accompagner les foyers les pus modestes vers la transition énergétique. Les bénéficiaires ont le choix entre utiliser cette somme pour payer des dépenses d'énergie ou faire des travaux de rénovation.

Il y a un certain nombre de critères à respecter pour utiliser ces chèques. Par exemple : l'utiliser en une seule fois, l'utiliser pour des dépenses éligibles uniquement, ne pas en faire de photocopie...

Pour le financement des travaux de rénovation énergétiques, une liste des dépenses est disponible. 

 

Que faire lorsque l'on est artisan ? 

Le gouvernement a mis en place diverses plateformes pour aider les professionnels artisans à adhérer à ce dispositif. Un site internet a été créé avec un espace dédié. Attention, le chèque n'est utilisable que pour des professionnels labellisés RGE.

Si un particulier propose de vous payer en tout ou partie avec ces chèques énergie, vous avez quelques démarches à effectuer pour pouvoir encaisser celui-ci : 

 

Pour avoir accès à l'intégralité du mémo.  

Source : Ministère de la Transition écologique et solidaire

 

Autres informations pratiques

  • il est possible de faire financer des travaux prévus après la date de fin de validité du chèque si le particulier a demandé un nouveau chèque travaux de la même valeur valable deux ans supplémentaires mais uniquement pour réaliser des travaux et non pas pour payer des factures énergétiques. 
  • il est autorisé de cumuler des chèques travaux sur trois ans maximum

 

L'ouverture de ce disposiif est une nouveauté. Les chèques émis en 2018 sont valables jusqu'au 31 mai 2019.

N'hésitez pas à l'intégrer à votre offre de prestations, ce dispositif peut intéresser vos clients ou prospects. 

 

 

L'équipe Avisé

 

Source : Ministère de la Transition écologique et solidaire, 26/03/2018

Crédit photo : Ministère de la Transition écologique et solidaire