Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

« Le ¼ d’heure environnement » pour aider les artisans à mieux prendre en compte l'environnement dans leur métier

30/10/2019

La Fédération française du bâtiment (FFB) et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) ont lancé le « ¼ environnement », une initiative qui vise à aider les artisans et entrepreneurs du bâtiment à mieux prendre en compte l’environnement dans leur métier. Objectif : optimiser notamment la gestion des déchets et lutter contre le gaspillage. L’idée est que le chef d’entreprise propose un rendez-vous régulier à ses salariés pour les sensibiliser en 15 minutes aux bonnes pratiques environnementales sur les chantiers.

 

Adopter les bonnes pratiques

Des kits d’animation sont mis à la disposition des artisans et entrepreneurs composés d’une affiche, d’une vidéo, d’un support d’animation avec un quiz. Le principe est simple, il s’agit d’un rendez-vous régulier organisé à l’initiative de l’entreprise, qui a vocation à sensibiliser en 15 minutes les compagnons aux enjeux environnementaux du chantier et leur permettre d’adopter les bonnes pratiques.

Disponibles sur "La caisse à outils" de la FFB, cinq thématiques sont ainsi proposées :

  • Gérer les déchets de chantier et être acteur de l’économie circulaire
  • Prévenir les risques environnementaux (produits et déchets dangereux)
  • Réduire les nuisances (bruit poussières)
  • Préserver les ressources (eau, énergie, matières premières)
  • Protéger la biodiversité

 

Mobilisation du secteur du bâtiment

« Le bâtiment se mobilise en agissant sur le terrain, directement auprès de ceux qui ont la main pour agir » a expliqué Jacques Chanut, président de la FFB rappelant qu’il est urgent de trouver des solutions pour éviter le gaspillage des ressources, recycler les déchets et plus généralement préserver l’environnement. « Ce n’est pas le tout de demander au compagnon d’adopter les bonnes pratiques. Lui expliquer pourquoi il est essentiel de trier les déchets et leur devenir après le chantier, change sa façon de faire, donne du sens à l’acte et des résultats sur le terrain ».

Pour sa part, Arnaud Leroy, président de l’ADEME, a estimé que l’on ne pourra pas réussir la transition écologique sans mobiliser les acteurs du bâtiment. Il les invite à « s’engager avec ces bonnes pratiques pour mieux préserver les ressources et la biodiversité, mieux gérer les déchets…Les solutions existent, à eux de s’en emparer pour bâtir un modèle plus vertueux » a-t-il estimé.

 

Source: FFB  et ADEME

 

L’équipe Avisé

 

Source : batiactu.com

FFB

ADEME

 

Crédit photo : FFB et ADEME