Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Le e-commerce en France pèse 129 milliards d’euros en 2021

04/03/2022

Le e-commerce, déjà boosté par les confinements en 2020, a poursuivi sa progression en 2021. Il dépasse les 129 milliards d’euros, en croissance de 15,1% sur l’année. La vente de produits atteint 66,7 milliards, pour un panier moyen de 60 euros.

 

Croissance à deux chiffres

Le secteur du e-commerce a retrouvé une croissance à deux chiffres en 2021, en hausse de 15,1% contre 8,5 % en 2020. Les ventes de produits ont continué à progresser (+ 7% par rapport à 2020 et + 42% par rapport à 2019). L’activité transport, tourisme, loisirs a enregistré une croissance de 44% par rapport à 2020 mais reste toujours en retrait de -16% par rapport à 2019.

Avec exactement 129,1 milliards d’euros en 2021, dont 66,7 milliards pour les ventes de produits, le e-commerce a connu une année de consolidation, largement plébiscité par une majorité de Français. Les sites de vente sur internet (produits et services confondus) ont enregistré plus de 2,1 milliards de transactions, soit une hausse de 16%.

Le montant moyen d’une transaction est en baisse de -0,8% par rapport à 2020, mais reste au-dessus de son niveau de 2019 (+1,8%). Le panier moyen est de 60 euros en 2021 (contre 61 euros en 2020). Le e-commerce pèse aujourd’hui 14,1% du commerce de détail (vente de produits), soit 0,7 point de plus qu’en 2020. Quant au nombre de sites marchands actifs ( plus de 200 000°, il connaît un rythme équivalent à celui de l’année 2020, en progression de 11%.

Quelque 40 000 sites ont été créés depuis le début de la pandémie : ce sont surtout des commerces physiques qui selon la Fevad, créent leur activité digitale. Selon Marc Lolivier, son délégué général, « les ventes des magasins ont augmenté 6 fois plus vite que les pure players ».

L’habillement-mode et le mobilier-décoration ont progressé respectivement de +6% et +18%. Mais la forte progression a été enregistrée par les produits de grande consommation : avec une croissance de base de 42% en 2020, ce marché gagne encore 6% en 2021 et totalise 51% de croissance depuis le début de la crise sanitaire en France.

 

3000 euros par an et par internaute

En 2021, selon la Fevad, la barre des 3000 euros par an et par internaute a été franchie. Les Français réalisent en moyenne 51 transactions par an, soit une par semaine. « Nous sommes confiants et optimistes pour 2022 et au-delà, car les habitudes des consommation prises par les Français devraient perdurer. » a ajouté Marc Lolivier. Selon lui, en 2030, Internet devrait générer 20% du commerce de détail.

 

L’équipe Avisé

 

Sources :

lesechos.fr

fevad.com

lsa-conso.fr

 

Crédit photo : Pixabay