Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Les TPE-PME aimées des Français

02/09/2019

Une étude co-réalisée par le cabinet Occurrence et la Fédération des entreprises et entrepreneurs de France (FEEF) met en évidence la confiance qui lie les TPE-PME aux Français. Ils sont en effet 77 % à leur faire confiance (contre 28 % pour les multinationales) du fait du caractère proche et humain de ces entreprises. « Ce lien de confiance tient de la dimension humaine, de la proximité et de l’engagement responsable des entrepreneurs de PME » explique l’étude. Ce sont des femmes et des hommes au service d’un territoire. « Les PME sont les pollinisateurs de la vie économique et sociale française » souligne Assaël Adary, président d’Occurrence. 

 

Renforcement du lien social

Ainsi, 8 Français sur 10 reconnaissent le rôle majeur des TPE-PME dans le renforcement du lien social, notamment en matière de création d’emplois et de rayonnement régional. Pour 84 % des sondés, la promotion, la production et la diffusion en circuit court de produits locaux sont soutenues en priorité par les TPE-PME, qui sont à 78 % plus centrées sur le consommateur, plus innovantes et productrices de produits de meilleure qualité. 76 % des Français estiment que les TPE-PME sont animées par des entrepreneurs et collaborateurs engagés.

L’autre enseignement de cette étude est que les TPE-PME sont entravées dans leur développement. Si la création d’emploi est citée comme la première qualité des TPE-PME, 86 % des Français pensent qu’elles sont soumises à des freins à l’embauche. La fiscalité trop lourde (86 %) et les contraintes légales et réglementaires (65 %) sont les difficultés le plus souvent évoquées.

 

Alléger la fiscalité

Le sondage révèle aussi que 74 % des personnes interrogées sont favorables à la mise en place d’une « différenciation PME » au niveau fiscal pour mettre fin aux distorsions de concurrence entre PME et multinationales. Selon le président de la FEEF, Dominique Amirault, «  les décideurs publics devraient s’en rappeler au moment de légiférer pour libérer davantage les PME et rétablir une concurrence plus équitable entre PME et multinationales ». Plus de 60 % des Français jugent les PME comme utiles à la bonne santé de l’économie française.

L’étude a été réalisée en ligne courant avril auprès d’un panel de 1 052 Français métropolitains, représentatif de la population française.

 

L’équipe Avisé

 

Sources :

dynamique-mag.com

netpme.fr

 

Crédit photo : Pixabay

Sondage
à la une

On veut connaître votre avis !