Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

L'upcycling : une tendance écologique et une source d'inspiration sans fin

28/11/2017

Le recyclage c’est bien. Le surcyclage c’est encore mieux. Plus souvent nommé « upcycling », cette démarche consiste à récupérer de vieux produits ou vieux matériaux inutilisés et souvent ordinaires, pour leur donner une seconde vie et une nouvelle valeur. Cette tendance se prête tout particulièrement aux métiers du design, de la mode et naturellement aux métiers d’art

 

L'upcycling : une source d'inspiration sans fin 

Les «déchets» deviennent donc une matière à part entière, que les artisans peuvent transformer pour en faire des pièces uniques.

Les possibilités sont infinies puisque tout peut faire l’objet d’une nouvelle source d’inspiration :

  • Bouteilles de verre vides,
  • Chutes industrielles
  • Pneus usés,
  • Ampoules
  • Divers matières... 

Exemple type des possibilités offerte par l'upcycling, l'entreprise Maximum Design. Cette dernière fabrique du mobilier à partir des chutes, pertes et rebuts des productions industrielles. Pour se fournir en matière, elle noue des partenariats avec des industriels. L'entreprise a notamment développé une collection complète avec Airbus, pour construire par exemple des étagères avec des planchers en carbonne d'A350 !

 

Une dimension écologogique qui devient un atout marketing

Alors qu'un grande majorité des citoyens français ont pris l'habitude de trier leurs déchets, l’upcycling fait échos à une tendance plus générale. Les Français deviennent de plus en plus écoresponsables et cherchent à consommer davantage durable. La dernière édition de l’étude de Greenflex sur la typologie des consommateurs édité en 2016 va dans ce sens. 72 % des Français se déclarent sensibles aux enjeux du développement durable. Soit 15,5 points de plus que l'année passée. 

Proposer une démarche d'upcycling c'est aussi attirer des clients soucieux de connaître l'histoire des produits, leur provenance et leur impact sur l'environnement. Les mentions tels que "issus de déchets recyclés" est aussi un critère de vente, tels que le "made in france". 

 

Absence d'incitation fiscale sur le upcycling

Les initiatives de récupération de matériaux se font de plus en plus nombreuses. Néanmoins, il n'existe aujourd'hui aucune incitation fiscale pour les entreprises à envoyer leur flux de matière vers le upcycling. Ca ne facilité pas son développement. 

 

Avec l'artisanat, rien ne se perd tout se transforme

En 2015, les Chambres de Métiers et de l'Artisanat d'Ile-de-France ont mis en place un plan de promotion de l'upcycling à travers des clips vidéo réalisés chez des artisans d'art. 

 

L’upcycling vu par Victorian Rehab® à partir de mécanismes d’horlogerie

 

L’upcycling vu par Guy Carry à partir de meubles anciens

 

L’Upcycling vu par Quart de Poil® à partir de chutes de cuir

 

Des grandes marques font de l'upcycling 

C'est surtout le secteur du textile qui est le plus impacté par le phénomène de l'upcylcing. Notamment à travers la mode. 

  • La marque de sacs Freitag donne une seconde vie à des bâches de camion usagées
  • La marque de vêtements de sport d'hiver Picture, utilise du polyester recyclé pour créer des lignes entières de vêtements techniques. Certaines doublures de veste sont réalisées en tissus récupérés
  • En 2010, le géant du luxe Hermès a créé une collection dédiée à l'upcycling. Nommé "Petit H", elle regroupe accessoires et objets décoratifs fabriqués à partir de déchets récupérés dans les ateliers.

 

Les perspectives de l'upcycling dans les métiers du bâtiment

Le secteur du bâtiment pourrait également devenir un pilier de la tendance upcycling. 2ème secteur consommateur de plastiques, le bâtiment a le potentiel pour devenir un secteur-clé de la reutilisation de ressources.

 

Le futur des bâtiments à énergie positive passera également par la réutilisation de ressources locales :

  • matériaux (briques, pierres, poutres…)
  • éléments (portes, fenêtres, gouttières, fils électriques,... ) 

L'upcycling est moins ernergivore que le recyclage tradtionnel. C'est également moins énergivore que le recyclage traditionnel. Enfin, l'upcycling ne touche pas l'intégrité chimique des matières premières.

 

L'équipe Avisé

 

Sources : Le Devoir, 30/07/2016

LADEPECHE.fr, 23/07/2017

La Tribune, 24/06/2014

LesEchos.fr, 13/09/2016 

CMA Paris

La Voix du Nord, 21/07/2017

L'express, 16/02/2017

Crédit visuel : Stocksnap 

Sondage
à la une

On veut connaître votre avis !
7 + 4 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.