Avisé, s'informer pour réussir

site d'informations stratégiques
du réseau des chambres de métiers et de l'artisanat d'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous êtes ici

Services de l’automobile : signature d'un accord pour l'accompagnement, la formation et l’insertion des jeunes

Les services de l’automobile représentés par le CNPA, viennent de définir les principes, les actions et les objectifs de la branche en matière d’accompagnement, de formation et d’insertion professionnelle des jeunes pour la période 2021-2025. Plus de 65 000 jeunes sont formés chaque année dans la branche dont 31 000 sous contrat d’apprentissage et 2700 sous contrat de professionnalisation.

 

Répondre aux difficultés des jeunes sur le marché du travail

Pendant toute la durée de la crise sanitaire, le CNPA et ses partenaires sociaux se sont fixés comme priorité de répondre à la situation des jeunes confrontés à des difficultés sur le marché du travail.

L’objectif recherché est « plus que jamais de renforcer l’emploi, l’employabilité de jeunes sur la base de dispositifs construits et développés avec l’ensemble des parties prenantes», explique le CNPA.

Pour cela, la branche développe une politique proactive et a obtenu déjà de bons résultats à la rentrée 2020/2021 : cela a permis de répondre aux besoins des professionnels qu’elle représente. Preuve en est le fort taux d’insertion dans l’emploi à l’issue des formations en 2020 : 72% pour les alternants et 51% pour les lycéens.

En outre, la branche mène, depuis plusieurs années, des actions en faveur des jeunes et notamment en matière d’alternance en lien avec le plan « 1 Jeune 1 solution » mis en œuvre par le gouvernement depuis juillet 2020.

 

Lire aussi : Un plan ambitieux pour l’emploi des jeunes

 

L’alternance en vedette

Le recours à l’alternance est considéré comme une voie privilégiée pour faire face aux évolutions socio-économiques, démographiques, et au renouvellement générationnel ainsi qu’aux défis technologiques et écologiques auxquels sont tenus aujourd’hui les métiers des services de l’automobile. Des actions « fortes » sont donc engagées jusqu’en 2025.

Le but est de « pouvoir offrir à chaque jeune une solution adaptée à son niveau », ajoute le CNPA.

Cela passe notamment par la poursuite de la progression du nombre de contrats en alternance et l’augmentation du nombre de jeunes présents dans la branche.

La prise en compte tout particulièrement de l’insertion professionnelle des jeunes en situation de handicap dans le cadre de l’alternance et des recrutements ainsi que la mixité et l’égalité professionnelle sont des évolutions sociétales jugées majeures par la profession.

L’accord, enfin, affiche une attention particulière portée à l’alternance avec une place privilégiée pour l’apprentissage et la mobilité européenne, mais également une insertion durable des jeunes dans l’emploi par la formation continue.

Pour rappel, le Conseil National des Professions de l’Automobile (CNPA) est la 5e branche économique en France avec 150 000 entreprises de proximité et 500 000 emplois non délocalisables.

 

L’équipe Avisé

 

Source : Conseil National des Professions de l’Automobile

 

Crédit photo : Pixabay